Indépendance du matériel

Les machines virtuelles sont totalement indépendantes du matériel physique sous-jacent. Par exemple, vous pouvez très bien configurer une machine virtuelle avec des composants virtuels (comme une unité centrale, une carte mémoire, un contrôleur SCSI) qui diffèrent complètement des composants physiques présents dans la machine sous-jacente. Des machines virtuelles présentes sur le même serveur physique peuvent aussi exécuter des types différents de systèmes d’exploitation (Windows, Linux, etc.).