GDPR – RGPD : Les 3 bonnes nouvelles pour le business qu’amène la réglementation européenne sur les données ?

La réglementation générale sur les données personnelles votée par la commission européenne entrera en vigueur le 28 mai 2018. Processus de sécurisation, identification de responsables, mise à niveau des traitements, accroissement des exigences : cette loi semble à première vue produire un amoncellement de contraintes supplémentaires pour les entreprises. Pourtant, ce changement législatif ouvre de nouvelles possibilités de développement. Parmi celles qu’Infoclip partage avec ses clients, en voici trois.

 

1.  La data : nouveau centre de profit des entreprises

Jusqu’ici réservée aux seuls spécialistes du marketing, souvent digital, la vente de données va devenir un secteur d’activité accessible à toutes les entreprises qui en possèdent. En élevant la barrière juridique et technique à l’acquisition des données personnelles, le RGPD n’interdit aucunement aux entreprises d’en posséder ou d’en collecter. Et même si demain les clients et prospects deviendront plus précautionneux sur ce qu’ils autorisent ou non avec leurs données, l’obtention d’un service personnalisé passera toujours par le partage de certaines informations. Par conséquent, les entreprises qui fournissent des services vont continuer à obtenir des informations qui deviendront inaccessibles aux autres entreprises. Seules les entreprises qui réalisent un véritable service pour leurs clients disposeront des informations. L’offre d’information va se réduire. La demande, quant à elle, risque fort de continuer à progresser. Le prix de chaque information va donc s’accroître, et un nouveau centre de profit va naître chez beaucoup d’entreprises.

2.  Des entreprises plus intelligentes

Les informations personnelles contiennent des informations utiles au business. Avec la GDPR, un plus grand nombre de femmes et d’hommes dans les organisations vont prendre conscience, par le temps et l’énergie qu’ils devront y investir, de l’importance relative de ces informations. L’attention au contenu et la typologie des informations va donc s’accroître… Et mener les équipes vers de nouveaux enseignements qui n’attendaient que ça. Tout comme les moteurs ont appris à tirer plus d’énergie avec moins de carburant fossile, les organisations apprendront à tirer plus d’idées d’informations plus difficiles à obtenir.

3.  Tous les opérateurs sont à égalité

La réglementation du RGPD s’applique à tous ceux qui traiteront des données personnelles venues du sol européen, où qu’ils se trouvent. Il n’est plus possible de venir piller les informations du marché européen sans se soumettre à des exigences qui supposent un certain niveau de coût de structure. Le différentiel entre les prix pratiqués par les offreurs de bien et service Européen et ceux non-européens va diminuer d’autant. Dans de nombreux secteurs, l’offre made in Europe deviendra aussi compétitive que l’offre made in US.

Chez Infoclip, nous avons identifié de nombreuses autres opportunités ouvertes par le RGPD, et nous nous réjouissions d’accompagner nos clients vers elles.

conseil-et-transformation/rgpd